Les 7 astuces du chefs pour ouvrir son restaurant.

1.Se poser les bonnes questions:

Il faut savoir avant de se lancer dans une telle aventure, si l’on est réellement motivé. C’est un projet de vie, et il faut que sa vie personnelle soit en accord avec ce projet.

Une fois que la motivation et le côté personnel est validé, il y a d’autres questions à se poser. Et notamment deux questions existentiel :

*Ai-je les compétences, les qualités, pour gérer une entreprise ?

*Est-ce que j’ai des connaissances dans les métiers de bouche ?

2.Élaboration du concept:

Maintenant que vous avez répondue à toutes vos questions dites « perso ». Il va falloir se concentrer sur le concept.

Cette tâche va vous prendre du temps. Il faut choisir un nom, avoir une idée original, il ne faut pas quelques choses d’identique au restaurant d’à côté.

 

Il faut également savoir si vous désirez faire des plats en rapport avec vos goûts, vos origines… Ou si vous désirez faire quelques choses qui cartonnent dans votre région.

Il faut également s’intéresser à la décoration intérieure mais aussi extérieure du restaurant.

3.Faire une étude de marché:

Il faut maintenant vérifier que le concept peut fonctionner. Et pour ça, rien ne vaut une bonne  étude de marché.

En quoi cela consiste ?

C’est une analyse d’informations diverses et varié. Savoir si votre projet va aboutir, si c’est le bon moment de se lancer, si c’est le bon secteur géographique … Est-ce qu’il faut ouvrir que les midis, le soir et le midi…

Dans une étude de marché pleins d’éléments très importants rentre en jeux.

4.Choisir le bon emplacement:

Pour avoir un restaurant qui fonctionne, il faut avoir un bon emplacement. Il ne faut pas être trop excentré (sauf si vous voulez jouer sur ce point), il faut vérifier qu’il y est un parking, ou bien les transports en communs juste à côtés. Vous l’aurez compris, il vous faut miser sur un endroit avec du passage.

5.Les démarches administratives:

Vous arrivez quasiment à la fin, il vous reste encore quelques démarches à effectuer.

Il va falloir obtenir une licence pour servir de l’alcool ainsi que le  permis d’exploitation (l’article 23 de la loi du 31 mars 2006).

N’oubliez surtout pas de se rapprocher de la CCI ou de la Chambre des Métiers pour la formation : Gestion d’entreprise et la formation spécifique sur  l’hygiène et les règles de santé publique.

6.Les démarches juridiques:

C’est à cette étape que les choses commencent à se concrétiser. Vous allez devoir choisir votre statut juridique : SARL ou EURL. (SARL pour 2 associés minimum, EURL un seul associé).

 

Par la suite, vous  devez inscrire le restaurant au Registre du Commerce et des Sociétés.

7.Choisir le bon matériel.

Et pour finaliser le tout, il vous faudra du matériel professionnel, autant pour la cuisson, la préparation que pour l’hygiène.

  • Pour le froid, il va vous falloir, une armoire réfrigérée positive, armoire réfrigérée négative sans oublier une chambre froide, pour pouvoir stockés toutes vos denrées.
  • Pour la préparation il vous faut beaucoup de matériel indispensable au bon déroulement d’une cuisine. Il vous faut absolument un robot coupe combiné qui vous facilitera le travail. On n’oublie pas l’indispensable coupe frites, une trancheuse, mixer plongeant, un batteur mélangeur, blender ainsi qu’une machine sous vide pour la conservation.
  • Pour la cuisson des plats, il va falloir investir dans four, fourneau, four micro-onde, friteuse, hotte, réchaud… Et des appareils comme le cuiseur à pâtes et riz  vont faire votre bonheur.
  • Pour le maintien au chaud des aliments,lampe chauffanterampe chauffante et chauffe-assiettes, seront primordiale pour le bon envoie de vos plats.
  • Il ne faut pas oublier l’hygiène qui est un élément crucial dans le maintien en vie d’un restaurant : une plonge, lave verre, lave-vaisselle, lave main et poubelles.

N’oublions pas les couverts, assiettes, verres, tables, chaises et décoration nécessaire pour un restaurant fonctionnel et chaleureux.Vous voilà fin prêt pour ouvrir votre restaurant ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *