Comment reprendre un commerce alimentaire :

Dans cet article nous allons voir qu’il existe différents métiers de bouche, pas uniquement le domaine de la Restauration. Nous allons voir ensemble, comment reprendre une boucherie, une boulangerie/pâtisserie, et un restaurant. Vous êtes une personne organisée, dynamique, qui n’aime pas être sous les ordres d’une personne, alors cet article est fait pour vous.

1.Reprendre une boucherie.

Il est vrai que ce métier a subi ces dernières années beaucoup de critiques, suite à la vache folle et autres maladies. Il y a eu une baisse de consommation de viande auprès des français, mais la France reste tout de même un pays friand de viande, avec une consommation de 1.5 kilos en moyenne par semaine et par habitant.

La clientèle est toujours bien présente c’est évident. Mais une étude de marché sur la boucherie que vous souhaitez reprendre est indispensable. Il faut vérifier que la clientèle existe à l’endroit où vous souhaitez reprendre.

* Est-ce que la boucherie que vous souhaitez reprendre possède de bons chiffres d’affaire, un bénéfice ?

* A quel prix vont être fixés les marchandises ?* Comment allez-vous gérer votre communication/pub suite au rachat de la boucherie ?

2. Reprise d’une boulangerie / pâtisserie.

Vous êtes un amoureux de votre métier ? Vous souhaitez créer vos propres pâtisseries ? Créer votre entreprise vous fait peur, mais vous souhaitez tenir les reines ? Lisez attentivement nos conseils.

Vous n’êtes pas sans savoir que le métier de boulanger / pâtissier est un métier éprouvant. Il y a beaucoup de contraintes. Les horaires sont en décalés, le travail est physique, la vie personnelle peut être impactée … Et en plus de ces contraintes que vous connaissez déjà, vous reprenez une entreprise, et très souvent, vous reprenez les employés. Cela peut vous faire vous poser pas mal de questions supplémentaires.Il vous faut évacuer le stress des questions habituelles.

Le chiffre de l’entreprise est bon, votre prévisionnel fait auprès du comptable de l’entreprise et de la chambre des métiers (si nécessaire), est également bon.

Vous avez pu constater que la boulangerie/pâtisserie est très bien située, vous allez donc pouvoir augmenter votre gamme de pâtisserie et de pain en fonction des gammes existantes. Il ne faut pas trop changer brutalement les habitudes des clients fidèles, ils n’aiment pas ça.

Le point sur les fournisseurs actuel à était fait, vous êtes en accord avec eux, ou bien vous souhaitez changer de fournisseur, et vous vous êtes renseigner sur les prix de chacun.

Le matériel existant est bon, vous n’avez pas besoins de le changer immédiatement. Mais si vous devez changer quelque matériel qui soit, Pesage MB peut vous faire les devis à défendre auprès des banques.

En parlant de banque, vous avez réfléchis si vous souhaitiez passer par elles, ou si vous souhaitiez faire un crédit vendeur ? Regarder les avantages et les inconvénients de chacun.

Prenez des rendez-vous à la chambres des métiers pour pouvoir avoir des réponses à vos questions, ainsi que de connaitre les aides éventuelles mise en place par l’état/la région/la ville…

Reste la question du personnel. Vous les avez rencontré, vous avez vu avec eux s’ils veulent bien rester. Il faut voir également s’ils sont en accord avec vos idées, si le personnel en production travaille d’une manière similaire à la vôtre. Il vous faut absolument communiquer avec le personnel qui est en charge de la vente pour vérifier qu’il n’y est pas de problème d’organisation ou d’équipe.

Avec toutes ces clefs, c’est à vous de vous lancer, et de réussir votre rachat.

3.Reprise d'un Restaurant.

Tout comme pour une boucherie ou une boulangerie/pâtisserie, un restaurant détient les mêmes critères de reprise.
Les mêmes questions reviennent, notamment :
  • Quel est le prix de vente du restaurant ? Peut-il être négociable ?
  • Quels sont les atouts et les problématiques du lieu ?
  • Que comprend le prix de vente : les parts sociales ? Le fonds de commerce? Le droit au bail ? Le mobilier ?
  • Y aura-t-il un accompagnement de la part du cédant ?
  • Quelle est la raison de la mise en vente ?
  • Vérifier le chiffre d’affaire et faire un prévisionnel.
  • Regarder la situation géographique du restaurant.
  • Est-ce que le matériel est en bon état ? Faut-il le changer ? si besoin faites appel à notre site.
  • Et les questions perpétuelles liées au personnel.

Il y a également des points qui n’ont pas été abordé dans les paragraphes précédents, mais qui correspondent à tous les métiers de bouche, ce sont les formations obligatoires.

Il faut absolument posséder la formation hygiène alimentaire, pratiquer le stage de préparation à la création d’une entreprise, et posséder la formation permis d’exploiter.

Il vous faut également faire la demande pour la licence alcool, obligatoire pour toutes consommations d’alcool dans un établissement. Si vous désirez faire de la vente à emporter, il faudra suivre le stage de préparation à l’installation de la Chambre des Métiers.

4.Conclusion Utile, la reprise d'entreprise et vous :

Nous avons vu ensemble, que la reprise d’un établissement de bouche, n’était pas une chose facile. Il y a beaucoup de questions auxquelles répondre, des démarches administratives, des formations à faire … Il faut avant tout être courageux pour reprendre une entreprise. Mais entre créer une entreprise sans avoir des certitudes de réussite, et reprendre une entreprise qui fonctionne, c’est à vous de choisir.

 Pesage MB, espère avoir répondu à vos questions. Si vous souhaitez avoir des informations sur du matériel que vous désirez, n’hésitez pas à nous contacter pour faire des devis ou des achats, notre équipe est à votre écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *